Contenu | Menu | Recherche

Fluctuat, nec mergitur

Warlock !

.

Références

  • Gamme : Warlock !
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Fire Ruby Designs
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2020
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture rigide de 146 pages en bichromie, au format 16 x 23 cm.

Document de 148 pages en bichromie.

Description

Après 1 page de garde et un sommaire de 2 pages, une introduction (5 pages) présente le jeu de rôle en général, puis décrit brièvement l’univers de Warlock !

Le premier chapitre, Creating Characters (48 pages), traite de tout ce qui concerne les personnages-joueurs (PJ) ; on y trouve la description des compétences, des communautés, de l’équipement, des divinités du Royaume, ainsi qu’une liste de traits de caractère dans laquelle le joueur doit piocher pour personnaliser son avatar. La majeure partie du chapitre est consacrée aux carrières. Chacune d’elles est présentée de la même manière : une description de la carrière, ses compétences privilégiées, son équipement de départ et enfin 2 tables aléatoires à 6 entrées, permettant de creuser le passé du personnage.

Il est question dans Core Rules (16 pages) des règles générales du jeu : comment effectuer un test de compétence et un test opposé, comment utiliser la réserve de Luck, et comment faire évoluer son personnage avec l’expérience. 17 carrières avancées sont proposées, comme l’assassin, le soldat vétéran, le prêtre ou l’éclaireur.

Le chapitre suivant, d’une longueur de 16 pages, est consacré au Combat. Outre les règles de confrontation en elles-mêmes, sont présentes les caractéristiques des armes et des armures, les effets de dégâts subis, la guérison et enfin 4 tables de coups critiques.

Magic (22 pages) traite tout d’abord de la place de la magie dans le Royaume, puis de la manière de jeter des sorts, ainsi que des conséquences possibles en cas d’échec. 36 sorts sont ensuite décrits, ayant toutes sortes d’effets : éclair, guérison, illusion, sommeil ou bien encore oscurité.

Bestiary (26 pages) nous présente de nombreuses créatures qu’il est possible de rencontrer dans le Royaume. Tout d’abord les capacités spéciales qu’elles peuvent posséder, comme par exemple le poison, le vol ou la régénération sont décrites. On retrouve ensuite les monstres classiques des univers médiévaux fantastiques, comme le dragon, le troll ou le goblin, mais également  des créatures faisant plus directement référence à Warhammer : les ratmen qui infestent les égouts des grandes villes, ou encore les unmen, mi-hommes mi-animaux, créés par la magie noire.

Enfin, Games Master (9 pages) propose des conseils pour mieux appréhender l’utilisation des règles, l’univers du jeu, le rôle du meneur de jeu et la création de scénarios.

L’ouvrage termine par une fiche de personnage vierge (1 page).

Cette fiche a été rédigée le 5 février 2021.  Dernière mise à jour le 9 février 2021.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.